Capsules

Les 200 capsules historiques rédigées à l’occasion du bicentenaire de l’anniversaire de Sir John A. Macdonald sont regroupées sous plus de vingt thèmes. La recherche de renseignements peut être menée par thème, au moyen des épingles sur la carte interactive ou en choisissant une date sur la ligne du temps.

Voici les 38 capsules portant sur « Vie familiale »
Variole vers 1909. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Maladies au 19e siècle

1800-1900

Au 19e siècle, la vie est loin d’être facile sur le plan de la santé pour John Alexander Macdonald et sa famille ainsi que pour les autres résidents de Kingston (ou d’ailleurs).

Brunswick Place, à Glasgow, est désigné comme étant le lieu de naissance de Sir John A Macdonald. Source : Archives publiques de l'Ontario.

Glasgow, Écosse

1815

Sir John A. Macdonald est né à Glasgow, en Écosse, et n'a que cinq ans lorsqu'il arrive dans la région de Kingston avec sa famille en 1820.

Hugh John Macdonald par William Sawyer, 1852. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Naissance de John Alexander Macdonald

10 et 11 janvier 1815

John Alexander Macdonald est né à Glasgow, en Écosse, le 10 ou le 11 janvier 1815.

Magasin général de Hugh Macdonald à Kingston. Source : Anecdotal Life of Sir John Macdonald, par Emerson Bristol Biggar, 1891.

Magasin général de Hugh Macdonald

1820 - 1821

Trois mois après l'arrivée de la famille Macdonald dans le Haut-Canada, Hugh Macdonald ouvre un magasin général sur la rue King, à Kingston, dont l'assortiment varié comprend des produits alimentai

Fort Henry, Point Frederick et Tête du Pont Barracks à Kingston, depuis l'ancienne redoute (1841), par le lieutenant Philip John Bainbrigge (1817-1881), membre du Corps royal du génie affecté au Canada de 1836 à 1842. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Arrivée de la famille Macdonald à Kingston

1820-1830

Lorsque la famille Macdonald est arrivée dans le Haut-Canada dans les années 1820, Kingston avait la réputation de ville de prostitution et de violence, aux mœurs douteuses et où l'alcool coulait à

Maison de la famille Macdonald dans la région de la baie de Quinte. Source : Ville de Kingston.

Accent de John A.

1820-1891

À la télévision et au théâtre, les acteurs qui incarnent le rôle de John A. prennent souvent un fort accent écossais.

Helen Shaw Macdonald vers 1850. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Décès de James Macdonald

1822

John A. Macdonald est le troisième des cinq enfants de Hugh et Helen (Shaw) Macdonald. Son grand frère meurt en bas âge.

Propriété familiale de la famille Macdonald à Adolphustown. Source : Anecdotal Life of Sir John Macdonald, par Emerson Bristol Biggar, 1891.

Déménagement de la famille Macdonald à Hay Bay

1824

Après la mort horrible de James Macdonald et l'échec des projets de Hugh Macdonald à Kingston, la famille décide de déménager à Hay Bay, à proximité de la baie de Quinte, à l'ouest de Kingston.

La maison sur la rue Rideau où il est probable que John A. ait été pensionnaire pendant qu'il fréquentait la Midland District Grammar School. John A. a également vécu à la même adresse plus tard au cours de sa vie. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

John A. fréquente la Midland District Grammar School

1827-1829

Peu de temps après le déménagement des Macdonald dans la région de la baie de Quinte, Hugh et Helen Macdonald décident d'utiliser une bonne partie de leurs économies pour envoyer leur fils John A.,

Kingston, Haut-Canada. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

École du révérend Cruickshank

1829

En 1829, les Macdonald inscrivent John A. à la nouvelle Kingston Grammar School, une école mixte créée par le révérend John Cruickshank. C'est à cette époque que John A.

Lady Agnes Macdonald vers 1873, par William Topley. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Susan Agnes Bernard

24 août 1836 - 5 septembre 1920

Susan Agnes Bernard, originaire de la Jamaïque, a épousé Sir John A. Macdonald en Angleterre, en 1867. Son frère Hewitt était, à l'époque, le secrétaire particulier de John A.

Villa Bellevue. Source : Bibliothèque et Archives Canada

Villa Bellevue

1840 - aujourd'hui

Le musée de la Villa Bellevue, bijou architectural et lieu historique, et ancienne résidence de Sir John A.

Sir John A. Macdonald vers 1842 ou 1843. Artiste inconnu. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

John A. se rend en Angleterre (1843)

1843

En 1843, John A. Macdonald se rend en Angleterre pour se refaire une santé et pour tenter d'oublier les événements récents, notamment le décès de son père.

Déclaration de mariage entre John A. Macdonald et Isabella Clark. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Mariage de John A. et d'Isabella Clark

1 septembre 1843

Pendant l'été 1843, la cousine de John A., Isabella, arrive à Kingston en provenance d'Angleterre. Quelque temps après, John A. commence à lui faire la cour.

Hugh John Macdonald par William Sawyer, 1852. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

John Alexander Macdonald junior

1847-1848

Le fils de John A. et de son épouse Isabella, né en 1847 et portant le même nom que son père, ne vécut que peu de temps.

John Rose par William James Topley. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Tournée des bars de John A. et de John Rose aux É.-U.

1850

Confident de longue date et compagnon de beuverie de John A., John Rose est à la fois avocat et homme d'affaires à Montréal.

Portrait de James Williamson vers 1887, par William Sawyer. Source : Archives de l’Université Queen's.

James Williamson épouse Margaret Macdonald

19 octobre 1852

Marié à la sœur de John A. Macdonald, Margaret, James Williamson est bien plus qu'un simple beau-frère pour Sir John A.

Hugh John Macdonald vers 1871, par William Toply. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Relation entre Hugh John Macdonald et John A.

1857-1877

Après le décès d’Isabella Macdonald, son fils Hugh John Macdonald, qui n’est âgé que de 7 ans, va habiter à la résidence Heathfield de sa tante Margaret et de son mari James Williamson, à Kingston.

Notice nécrologique publiée dans un journal pour Isabella Macdonald. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Décès d'Isabella Macdonald

28 décembre 1857

Malheureusement, le 28 décembre 1857, un mois après la nomination de John A.

John A. Macdonald, 1er juin 1858. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Double remaniement

1858

L'année 1858 est difficile pour John A. Il est en deuil d'Isabella et sa mère est en mauvaise santé.

Charles Tupper vers 1873. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

John A. et Charles Tupper

1860-1891

Premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Charles Tupper fait entrer la province réticente dans la Confédération en 1867 puis, au cours des années subséquentes, entretient une relation longue et comp

Peinture du secteur riverain à proximité du village de Portsmouth par Charles Wrenshall (1838-1928), collection privée. Source : collection privée.

Célébration de la victoire lors de l'élection de 1861

1861

John A. Macdonald célèbre sa victoire lors de l'élection de 1861 à Hazeldell, la maison du village de Portsmouth où vivent sa mère et sa famille.

Helen Shaw Macdonald vers 1850. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Décès d'Helen Macdonald

24 octobre 1862

Helen Macdonald meurt le 24 octobre 1862 et est enterrée au cimetière Cataraqui.

Villa Heathfield vers 1900. Source : archives de la congrégation Sisters of Providence of St. Vincent de Paul.

Résidence Heathfield

1865-1876

Construite dans les années 1830 sur un terrain situé, à l’époque, à la campagne, la résidence a changé plusieurs fois de propriétaire au cours des premières années avant d'être dénommée Heathfield

Susan Agnes Bernard Macdonald. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Mariage de John A. et de Susan Agnes Bernard

16 février 1867

Le 16 février 1867, John A. épouse Susan Agnes Bernard, une Anglaise d'origine jamaïcaine de vingt-et-un ans sa cadette, à l'église St. George de la paroisse Hanover Square, à Londres.

 Lady Agnes Macdonald vers 1873, par William Topley. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Influence d’Agnes Macdonald sur l’humeur de Sir John A.

7 juillet 1867

Nul doute que Sir John A. passait de longues heures au bureau. Dans son journal intime, une semaine après la Confédération, Agnes Macdonald nous donne une idée de l’humeur de Sir John A.

Lady S. Agnes Macdonald (née Bernard) vers 1873, par William Topley. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Religion d’Agnes Macdonald

1867-1891

Les croyances religieuses d’Agnes, qui vouait un véritable culte à un anglicanisme extrêmement puritain, ont exercé une grande influence dans la maison des Macdonald.

La baronne Macdonald d'Earnscliffe et sa fille Mary Macdonald. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Mary Macdonald

1869-1933

Mary Macdonald, fille unique de Sir John A. Macdonald et de lady Macdonald, était destinée à vivre plus longtemps que ses parents.

La baronne Macdonald d'Earnscliffe et sa fille Mary Macdonald. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Naissance de Mary Theodora Macdonald

8 février 1869

Le 8 février 1869, Mary Theodora Macdonald, fille de lady Agnes et de Sir John A., voit le jour.

Édifice de l'Est, Colline du Parlement. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

John A. souffre d'un calcul biliaire

6 mai 1870

Le 6 mai 1870, l'assistant de John A. Macdonald entend quelque chose tomber puis trouve le premier ministre pris de convulsions, son pouls à peine perceptible. John A.

Sir Charles Tupper et Hugh John MacDonald, par William Notman & Son. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Mésentente entre John A. et Charles Tupper

1880-1890

Malgré le fait qu'ils soient de proches alliés politiques, John A. Macdonald et Charles Tupper ne se parlent que très rarement pendant près de deux ans.