Capsules

Les 200 capsules historiques rédigées à l’occasion du bicentenaire de l’anniversaire de Sir John A. Macdonald sont regroupées sous plus de vingt thèmes. La recherche de renseignements peut être menée par thème, au moyen des épingles sur la carte interactive ou en choisissant une date sur la ligne du temps.

Voici les 25 capsules portant sur « Premières nations »
Exécution de Stanislaus Lacroix le 21 mars 1902 à Hull (Québec). Source : Napoléon Bélanger/Bibliothèque et Archives Canada.

Peine de mort

1759 - 14 juillet 1976

Comme tout avocat du 19e siècle vivant dans ce que nous appelons, aujourd’hui, l’Ontario et le Canada, Sir John A. Macdonald était bien au fait de la peine de mort.

Sir John A. Macdonald vers 1842 ou 1843. Artiste inconnu. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Procès Brandt

1839

À l'automne 1839, John A. défend Abraham Brandt, un Mohawk, accusé d’assassinat dans le tabassage brutal et la mort d’un compatriote mohawk, John Marrikell. John A.

Extrait de l’ouvrage History of the Ojebway Indians de Peter Jones portant notamment sur la conversion au christianisme, accompagné d’une courte biographie de l’auteur.

John A. et l’église Union

le 1 février 1841

L’église Union, sur le site de laquelle sera plus tard érigée la première église congrégationaliste de Kingston, accueille plusieurs congrégations qui n'ont pas encore leur propre église à Kingston

Acte pour encourager la civilisation graduelle

1857 - aujourd'hui

L’Acte pour encourager la civilisation graduelle des tribus sauvages en cette Province et pour amender les lois relatives aux sauvages est adopté par la province du Canada en 1857, alors q

Dans la salle du Conseil de la Première Nation de Hiawatha lors de l'élection partielle fédérale du 31 octobre 1960, par Nick Nickels. De gauche à droite : Lawrence Salleby; chef Ralph Loucks, scrutateur; Lucy Muskrat, greffière du scrutin; Eldon Muskrat, constable. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Droit de vote des Premières nations

1867-1960

C'est sous l'administration Macdonald que certains hommes des Premières nations se voient accorder le droit de vote.

Conseillers du gouvernement provisoire de la nation métisse. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Louis Riel et le gouvernement provisoire

1869-1870

Après qu'on ait omis de les consulter concernant la vente de la Terre de Rupert où ils vivent, les Métis, conjointement avec les pionniers et les membres des Premières nations, forment un gouvernem

Exécution de Thomas Scott. Artiste : J. W. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Rébellion de la Rivière Rouge

1869-1870

Louis Riel dirige deux mouvements de résistance contre le gouvernement canadien pendant que John A. Macdonald est premier ministre.

Version imprimée de la Déclaration du peuple de la Terre de Rupert et du Nord-Ouest signée par Bruce, John et Louis Riel, rejetant l'autorité du Canada, 8 décembre 1869. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Vente de la Terre de Rupert au Canada

20 mars 1869

Devant la pression considérable exercée par la Grande-Bretagne, la Compagnie de la Baie d'Hudson décide de vendre la Terre de Rupert au Canada.

Conseillers du gouvernement provisoire de la nation métisse. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Acte du Manitoba

12 mai 1870

Prenant en considération la liste de conditions énoncées par les Métis, John A. Macdonald et le gouvernement canadien rédigent l'Acte du Manitoba, qui crée la petite province du Manitoba.

Nicholas Flood Davin, député. Source : William James Topley, Bibliothèque et Archives Canada.

Rapport sur les écoles industrielles pour les Indiens et les Métis

1879

En 1879, Nicolas Flood Davin présente au gouvernement canadien un compte rendu de recommandations sur l’éducation et l’assimilation des peuples autochtones.

Enfants des Premières nations tenant des lettres formant le mot « Goodbye » au pensionnat indien de Fort Simpson, dans les Territoires du Nord-Ouest, vers 1922. Source : J.F. Moran, Bibliothèque et Archives Canada.

Pensionnats

1883 - 1996

En 1883, John A. Macdonald appuie la création de pensionnats financés par le gouvernement.

Gabriel Dumont (1837-1906), commandant militaire des Métis durant la Rébellion du Nord-Ouest de 1885, par Harvey J. Strong. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Gabriel Dumont, officier militaire en chef de Louis Riel

1885

En 1885, Gabriel Dumont est l'officier militaire en chef de Louis Riel lorsque celui-ci tente d'obtenir justice auprès du gouvernement de John A.

Photographie d'un groupe de prisonniers métis et autochtones capturés lors de la Rébellion du Nord-Ouest, par O.B. Buell. De gauche à droite : Ignace Poitras, Pierre Parenteau, Baptiste Parenteau, Pierre Gariepy, Ignace Poitras Jr., Albert Monkman, Pierre Vandal, Baptiste Vandal, Joseph Arcand, Maxime Dubois, James Short, Pierre Henry, Baptiste Tourond, Emmanuel Champagne, Kit-a-wa-how (Alex Cagen, ancien chef de la bande de Muskeg Lake). Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Loi sur les Indiens (1885)

1885

Au cours des années antérieures à 1885, le gouvernement canadien tente de modifier la plupart des dispositions de l'acte et demeure indifférent aux demandes formulées par les Métis d'engager des né

Conseillers du gouvernement provisoire de la nation métisse. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Louis Riel et le gouvernement provisoire (1885)

1885

À la suite de l'émigration des Métis en Saskatchewan et de l'envahissement continu du territoire par les colons, les Métis ne cessent de réclamer leurs droits à la terre au gouvernement de Macdonal

La prise de Batoche par Grundy. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Bataille de Batoche

9 mai 1885 - 12 mai 1885

La bataille de Batoche marque la fin de la Rébellion du Nord-Ouest. Pendant trois jours, 250 Métis affrontent plus de 900 soldats canadiens.

Enfants des Premières nations tenant des lettres formant le mot « Goodbye » au pensionnat indien de Fort Simpson, dans les Territoires du Nord-Ouest, vers 1922. Source : J.F. Moran, Bibliothèque et Archives Canada.

Commission de vérité et de réconciliation

8 juin 2008

Le 8 juin 2008, la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens a mis sur pied la Commission de vérité et de réconciliation du Canada.

Pensionnat indien à Resolution, T.N.-O. Source : ministère des Mines et des Relevés Techniques du Canada, Bibliothèque et Archives Canada.

Excuses présentées en 2008 relativement aux pensionnats indiens

June 11, 2008

Malgré les excuses présentées par le gouvernement fédéral en 2008 pour le rôle joué par le Canada dans les pensionnats indiens, il continue à faire très peu d’efforts pour soutenir les survivants e

Le très honorable Stephen Harper prononçant une allocution à l'occasion du bicentenaire de Sir John A. à l'hôtel de ville de Kingston (Ontario). Source : Ville de Kingston. Photo : Tim Forbes.

Stephen Harper, premier ministre, et Sir John A.

11 janvier 2015

Stephen Harper est le 22e premier ministre du Canada. Représentant Calgary à la Chambre des communes, il occupe la plus haute fonction politique du pays depuis 2006.