Capsules

Les 200 capsules historiques rédigées à l’occasion du bicentenaire de l’anniversaire de Sir John A. Macdonald sont regroupées sous plus de vingt thèmes. La recherche de renseignements peut être menée par thème, au moyen des épingles sur la carte interactive ou en choisissant une date sur la ligne du temps.

Voici les 35 capsules portant sur « Patrimoine bâti »
Style architectural de William Coverdale

Style architectural de William Coverdale

1842-1851

Né en Angleterre en 1801, William Coverdale est arrivé à Kingston à une date inconnue. Cela dit, la naissance de son fils a été enregistrée à Kingston en 1833.

La cathédrale St. Mary avant l’agrandissement de 1889. Source : livret Henderson sur Kingston vers 1888, collection de J. McKendry.

Saints de Kingston : la cathédrale St. Mary

1808-1880

Quelques catholiques demeurèrent à Kingston après que Fort Frontenac fut tombé aux mains des troupes britanniques et ils purent, les premières années, continuer de célébrer le culte de leur religio

Pénitencier de Kingston vers 1906. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

La construction du pénitencier de Kingston

1833-1835

Le pénitencier est, depuis fort longtemps, l’un des établissements de premier plan à Kingston.

Lac Sand, vue vers l’aval du canal Rideau à 34 miles de Kingston, Ontario, vers 1854. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Arrière-pays de Kingston

1835-1868

L’arrière-pays de Kingston est occupé pour ainsi dire entièrement par l’axe de Frontenac, un prolongement du Bouclier canadien de l’ère précambrienne qui consiste en des affleurements de roches ign

Villa St. Helen

Villa St. Helen

1838

En juillet 1836, on commença la construction de la villa St. Helen pour Helen et Thomas Kirkpatrick, qui était membre du Pacte de famille et avocat.

Collège Regiopolis

Collège Regiopolis

1839

En juin 1839, l’évêque Alexander Macdonell posa la première pierre de Regiopolis qui devait être, à l’origine, un séminaire destiné à la formation des prêtres.

Grand incendie de Kingston, lutte contre les incendies à Kingston

Grand incendie de Kingston

17 avril 1840

Lorsque le Telegraph, un bateau à vapeur américain tenta de s’éloigner de la jetée Coupler, des étincelles s’échappèrent de sa cheminée et provoquèrent le plus grand incendie dans l’hist

Après le grand incendie

Après le grand incendie

1840 à 1847

Le grand incendie de Kingston, qui demeure la plus importante catastrophe à ce jour, marqua un moment décisif dans l’adoption de mesures de prévention des incendies.

102 à 114, rue Yonge.

102 à 114, rue Yonge.

1841

Selon le répertoire de la ville datant de 1857-1858 : « La spacieuse maison bourgeoise érigée récemment pour Maître Colin Miller et ses amples jardins procurent un cadre apaisant en plein cœur de l

Bâtiments Hardy

Bâtiments Hardy

1841

À l'époque où Kingston était la première capitale (1841 à 1844), on assista à une intensification des travaux de construction sur la rue Ontario, située dans le secteur riverain, en raison de son e

Maison Rockwood

Maison Rockwood

1841

Cette villa de style palladien revêt une importance nationale dans l’histoire de l’architecture canadienne.

Presbytère de l’église St. Andrew

Presbytère de l’église St. Andrew

1841

À la fin juin 1841, George Browne, architecte du gouvernement lorsque Kingston était la capitale du Haut-Canada et du Bas-Canada, lança un appel d’offres pour la construction du presbytère de l’égl

Décision prise de construire un bâtiment municipal digne de la nouvelle capitale du Canada-Uni

Décision prise de construire un bâtiment municipal digne de la nouvelle capitale du Canada-Uni

1841-1842

En 1841, la Ville de Kingston fait l’acquisition d’un terrain appartenant à des intérêts privés et situé à l’intersection des rues Ontario et Brock en vue d’avoir à sa disposition le plus grand ter

George Browne de Belfast choisi comme architecte de l’hôtel de ville

George Browne de Belfast choisi comme architecte de l’hôtel de ville

1842

Le 29 août, le cabinet Coverdale & Cliff transmet les trois meilleurs plans au conseil municipal, qui les examine et dévoile les gagnants du concours de conception : premier prix de 50£ à Georg

Maison Newcourt

Maison Newcourt

1842

Au moment où Kingston était la première capitale, l’honorable Hamilton H. Killaly, membre du Conseil exécutif et membre de l’Assemblée, bâtit cette maison en pierre et en stuc et exploita une ferme

Marché commercial

Marché commercial

1842

Au début de l’année 1842, alors que Kingston était la capitale du Haut-Canada et du Bas-Canada, George Browne, l’architecte du gouvernement, lança un appel d’offres en vue de la construction de « t

Wellington Terrace

Wellington Terrace

1842

Les « nouveaux bâtiments en pierre du capitaine Jackson » attiraient l’attention en juillet 1842.

Critiques concernant la construction de l’hôtel de ville

Critiques concernant la construction de l’hôtel de ville

1843

Dans une lettre adressée au rédacteur en chef d’un journal, un Kingstonien critique durement l’hôtel de ville « en voie de construction », notamment en ces termes : « On dit qu’il ne com

Cathédrale St. Mary

Cathédrale St. Mary

1843

À l’époque où Kingston était la capitale du Bas-Canada et du Haut-Canada, P.-L. Morin dessina les plans de la cathédrale catholique romaine St.

Église St. Mark, Barriefield

Église St. Mark, Barriefield

1843

On peut lire l’inscription suivante sur l’une des pierres de l’église : « Built by Subscription A.D.

Villa Bellevue

Villa Bellevue

1843

Au début des années 1840, le style de la villa Bellevue était plutôt inusité dans la région de Kingston et, à vrai dire, dans la province.

Cellules de détention provisoire de l’hôtel de ville

Cellules de détention provisoire de l’hôtel de ville

1844 à 1906

Une seule des quatre cellules est munie d’une fenêtre, mais l’on ignore encore s’il s’agit d’une modification subséquente à la construction de la prison.

225, rue King Est à l’angle de la rue William. Source : photo de Jennifer McKendry.

Banque de Montréal

1845

La construction de bâtiments imposants est plutôt rare au lendemain de la décision prise, en 1844, de laisser tomber Kingston comme choix de capitale nationale.

Pavillon nord du Pénitencier de Kingston

Pavillon nord du Pénitencier de Kingston

1845

À l’automne 1840, l’architecte William Coverdale présenta les plans qu’il avait dessinés en vue de l’érection des murs périmétriques en pierre destinés à remplacer la clôture en bois délabrée proté

Hôtel de ville et tour Martello vers 1916, par Clifford M. Johnston. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Tours Martello

1845-1848

Les quatre forteresses britanniques dénommées tours Martello, qui continuent de « monter la garde » devant Kingston, ont été construites au 19e siècle.

Market Battery

Market Battery

1846

Lorsque la batterie Market, qui était située jadis dans le parc de la Confédération sur la rue Ontario, fut démolie en 1872, Kingston perdit l’une de ses installations militaires les plus admirable

Villa Elizabeth

Villa Elizabeth

1846

Pourquoi l’architecte Edward Horsey a-t-il bâti, en 1846, cette charmante et élégante maison d’avant-garde alors que Kingston était en pleine dépression après s’être vue retirer son titre de capita

Cimetière Cataraqui

Cimetière Cataraqui

1850

En 1850, l’année où le cimetière Cataraqui fut constitué en personne morale, les cimetières de la ville étaient tous remplis et celle-ci tentait de trouver un nouveau terrain suffisamment éloigné d

156, rue King Est à l’angle de la rue Lower Union. Source : photo de Jennifer McKendry.

Earl Place

1851

Extrait du répertoire de la ville datant de 1857-1858 : « La spacieuse maison bourgeoise érigée récemment pour Maître Colin Miller et ses amples jardins procurent un cadre apaisant en plein cœur de

Installations d'alimentation en eau de la ville de Kingston

Installations d'alimentation en eau de la ville de Kingston

1841 à aujourd'hui

Bâties en 1851, les installations d’alimentation en eau de la ville de Kingston, surnommées affectueusement « Pump House », furent la première station de pompage de la ville.

Roselawn (Donald Gordon Conference Centre), situé au 421 de la rue Union, en 1992. Source : photo de Jennifer McKendry.

Roselawn

1851

Extrait du répertoire de la ville de 1857-1858 : « Roselawn...un bâtiment en pierre spacieux et massif entouré d'un charmant jardin est une résidence qui convient à tout gentilhomme de ce pays et,

Summerhill

Summerhill

1839

Le révérend George Okill Stuart, ministre officiant à la cathédrale St. George, était un promoteur immobilier ambitieux et – d’après ce que l’on sait – un architecte amateur.