Capsules

Les 200 capsules historiques rédigées à l’occasion du bicentenaire de l’anniversaire de Sir John A. Macdonald sont regroupées sous plus de vingt thèmes. La recherche de renseignements peut être menée par thème, au moyen des épingles sur la carte interactive ou en choisissant une date sur la ligne du temps.

Voici les 7 capsules portant sur « Écossais »
Brunswick Place, à Glasgow, est désigné comme étant le lieu de naissance de Sir John A Macdonald. Source : Archives publiques de l'Ontario.

Glasgow, Écosse

1815

Sir John A. Macdonald est né à Glasgow, en Écosse, et n'a que cinq ans lorsqu'il arrive dans la région de Kingston avec sa famille en 1820.

Hugh John Macdonald par William Sawyer, 1852. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Naissance de John Alexander Macdonald

10 et 11 janvier 1815

John Alexander Macdonald est né à Glasgow, en Écosse, le 10 ou le 11 janvier 1815.

Fort Henry, Point Frederick et Tête du Pont Barracks à Kingston, depuis l'ancienne redoute (1841), par le lieutenant Philip John Bainbrigge (1817-1881), membre du Corps royal du génie affecté au Canada de 1836 à 1842. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Arrivée de la famille Macdonald à Kingston

1820-1830

Lorsque la famille Macdonald est arrivée dans le Haut-Canada dans les années 1820, Kingston avait la réputation de ville de prostitution et de violence, aux mœurs douteuses et où l'alcool coulait à

Maison de la famille Macdonald dans la région de la baie de Quinte. Source : Ville de Kingston.

Accent de John A.

1820-1891

À la télévision et au théâtre, les acteurs qui incarnent le rôle de John A. prennent souvent un fort accent écossais.

Église St. Andrew, 130, rue Clergy, Kingston (Ontario). Source : Les Archives publiques de l’Ontario.

Fondation de la St. Andrew's Society

1840

John A. Macdonald joue un rôle déterminant dans la fondation, en 1840, de la St. Andrew's Society à Kingston, dont il est le premier président.

Alexander Mackenzie. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Alexander Mackenzie

1873 - 1878

Alexander Mackenzie, deuxième premier ministre du Canada et premier chef du Parti libéral élu à ce titre, a la particularité d'être le seul chef politique à avoir défait Sir John A. Macdonald.