Capsules

Les 200 capsules historiques rédigées à l’occasion du bicentenaire de l’anniversaire de Sir John A. Macdonald sont regroupées sous plus de vingt thèmes. La recherche de renseignements peut être menée par thème, au moyen des épingles sur la carte interactive ou en choisissant une date sur la ligne du temps.

Voici les 20 capsules portant sur « Intoxication »
Magasin général de Hugh Macdonald à Kingston. Source : Anecdotal Life of Sir John Macdonald, par Emerson Bristol Biggar, 1891.

Magasin général de Hugh Macdonald

1820 - 1821

Trois mois après l'arrivée de la famille Macdonald dans le Haut-Canada, Hugh Macdonald ouvre un magasin général sur la rue King, à Kingston, dont l'assortiment varié comprend des produits alimentai

Fort Henry, Point Frederick et Tête du Pont Barracks à Kingston, depuis l'ancienne redoute (1841), par le lieutenant Philip John Bainbrigge (1817-1881), membre du Corps royal du génie affecté au Canada de 1836 à 1842. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Arrivée de la famille Macdonald à Kingston

1820-1830

Lorsque la famille Macdonald est arrivée dans le Haut-Canada dans les années 1820, Kingston avait la réputation de ville de prostitution et de violence, aux mœurs douteuses et où l'alcool coulait à

Eliza Grimason. Source : collection privée de la famille Newland, reproduit dans l'ouvrage de Lena Newman intitulé The John A. Macdonald Album, Tundra Books, 1974.

Eliza Grimason

1821-1916

Parmi les nombreuses femmes ayant fait partie de la vie de John A. Macdonald, Eliza Grimason émerge du lot, elle qui fut d'abord une cliente avant de devenir une confidente et une amie intime.

Eliza Grimason. Source : collection privée de la famille Newland, reproduit dans l'ouvrage de Lena Newman intitulé The John A. Macdonald Album, Tundra Books, 1974.

Influence d'Eliza Grimason

1821-1916

À une époque où la subordination des femmes était de mise, Eliza Grimason était leader du mouvement populiste à Kingston et dans les environs.

Lady Agnes Macdonald vers 1873, par William Topley. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Susan Agnes Bernard

24 août 1836 - 5 septembre 1920

Susan Agnes Bernard, originaire de la Jamaïque, a épousé Sir John A. Macdonald en Angleterre, en 1867. Son frère Hewitt était, à l'époque, le secrétaire particulier de John A.

Sir John A. Macdonald vers 1842 ou 1843. Artiste inconnu. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Procès Brandt

1839

À l'automne 1839, John A. défend Abraham Brandt, un Mohawk, accusé d’assassinat dans le tabassage brutal et la mort d’un compatriote mohawk, John Marrikell. John A.

Sir John A. Macdonald vers 1842 ou 1843. Artiste inconnu. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

John A. se rend en Angleterre (1843)

1843

En 1843, John A. Macdonald se rend en Angleterre pour se refaire une santé et pour tenter d'oublier les événements récents, notamment le décès de son père.

Sans doute la plus ancienne photo de John A. Macdonald vers 1840. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Conseiller municipal Macdonald

1843-1844

Lors des élections municipales du 28 mars 1843, John A. Macdonald se présente pour la première fois comme candidat et est élu au conseil municipal de Kingston.

Sir John A. Macdonald, date inconnue. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Programme électoral de l'élection de 1844

14 et 15 octobre 1844

En 1844, une élection est déclenchée dans la Province du Canada. John A. Macdonald se présente comme candidat du Parti conservateur à Kingston.

John Rose par William James Topley. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Tournée des bars de John A. et de John Rose aux É.-U.

1850

Confident de longue date et compagnon de beuverie de John A., John Rose est à la fois avocat et homme d'affaires à Montréal.

Notice nécrologique publiée dans un journal pour Isabella Macdonald. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Décès d'Isabella Macdonald

28 décembre 1857

Malheureusement, le 28 décembre 1857, un mois après la nomination de John A.

John A. Macdonald, 1er juin 1858. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Double remaniement

1858

L'année 1858 est difficile pour John A. Il est en deuil d'Isabella et sa mère est en mauvaise santé.

Huile sur toile par F. A. Pratt, reproduite dans l'ouvrage de Lena Newman intitulé The John A. Macdonald Album, Tundra Books, 1974.

Eliza Grimason et la Grimason House

1860

L'amie la plus proche de Sir John A. à Kingston est Eliza Grimason qui, avec son époux Henry, a loué la Grimason House (aujourd'hui la Royal Tavern) de John A.

Helen Shaw Macdonald vers 1850. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Décès d'Helen Macdonald

24 octobre 1862

Helen Macdonald meurt le 24 octobre 1862 et est enterrée au cimetière Cataraqui.

Conférence de Charlottetown

Août 1864

En août 1864, le navire à vapeur Queen Victoria du gouvernement canadien, avec à son bord des réserves bien garnies de champagne, met le cap sur l'Île-du-Prince-Édouard où se déroule la Conférence

Première page des 72 Résolutions de la Conférence de Québec, 10 octobre 1864, avec griffonnages de Sir John A. Macdonald. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

John A. à la Conférence de Québec

Octobre 1864

C'est à la Conférence de Québec que Frances Monck, nièce du gouverneur général, remarque que John A. Macdonald est toujours ivre.

Gooderham and Worts Ltd., Toronto, Canada, Canadian Rye Whiskey. Source : Bibliothèque et Archives Canada

Le rye du Haut-Canada et la Confédération

10 décembre 1867

Un projet de loi sur les douanes déposé le 10 décembre 1867 est susceptible d'avoir de graves conséquences sur le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse, notamment parce qu'il prévoit une augmenta

Officiers de la Police à cheval du Nord-Ouest, Dawson, Yukon. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Institution de la Police à cheval du Nord-Ouest

23 mai 1873

Le 23 mai 1873, la reine Victoria, à la recommandation de John A., approuve l'acte visant à instituer la Police à cheval du Nord-Ouest, qui deviendra plus tard la Gendarmerie royale du Canada, l'un