Capsules

Les 200 capsules historiques rédigées à l’occasion du bicentenaire de l’anniversaire de Sir John A. Macdonald sont regroupées sous plus de vingt thèmes. La recherche de renseignements peut être menée par thème, au moyen des épingles sur la carte interactive ou en choisissant une date sur la ligne du temps.

Voici les 25 capsules portant sur « Avocat »
Exécution de Stanislaus Lacroix le 21 mars 1902 à Hull (Québec). Source : Napoléon Bélanger/Bibliothèque et Archives Canada.

Peine de mort

1759 - 14 juillet 1976

Comme tout avocat du 19e siècle vivant dans ce que nous appelons, aujourd’hui, l’Ontario et le Canada, Sir John A. Macdonald était bien au fait de la peine de mort.

Kingston, Haut-Canada. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

École du révérend Cruickshank

1829

En 1829, les Macdonald inscrivent John A. à la nouvelle Kingston Grammar School, une école mixte créée par le révérend John Cruickshank. C'est à cette époque que John A.

Apprentissage du droit

1830

John A. met fin à son éducation formelle à l'âge de 15 ans lorsqu'il commence son apprentissage auprès de George Mackenzie, un avocat de Kingston et ami de la famille Macdonald.

Sir John A. Macdonald vers 1842 ou 1843. Artiste inconnu. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

John A. gère un cabinet à Napanee

1832

En 1832, George Mackenzie ouvre une succursale de son cabinet d'avocat à Napanee et en confie la gestion à John A., alors âgé de 17 ans.

Décès de George Mackenzie

1834

George Mackenzie meurt soudainement durant l'épidémie de choléra de 1834. John A. pleure la mort de l'homme qui lui a tant appris et qui a contribué à lui donner un bon départ dans la vie.

Dévoilement de la statue baptisée « Holding Court ». De gauche à droite : Robert Quaiff (maire du comté de Prince Edward), Daryl Kramp (député de Hastings et Prince Edward), Janet Minor (trésorière du Barreau du Haut-Canada), Ruth Abernethy (artiste), David Warrick (président du projet Macdonald). Source : Le projet Macdonald.

Première cause de John A.

8 octobre 1834

La première cause de John A., qu'il plaide au palais de justice de Picton, se termine par une bagarre à coups de poing avec l'avocat de la partie adverse.

John A. Macdonald, Oliver Mowat et Alexander Campbell

1835

John A. Macdonald et ses deux premiers commis juridiques, Oliver Mowat et Alexander Campbell, passeront à l'histoire.

Oliver Mowat. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Oliver Mowat et John A.

1836-1840

Contrairement à John A. Macdonald, Oliver Mowat est un homme discret, sobre et très religieux. Les deux avocats travaillent ensemble au cabinet de John A. à Kingston pendant quatre ans.

Reçu d'une demande d'admission au Barreau du Haut-Canada établi au nom de John A. Macdonald. (À remarquer l'orthographe fautive McDonald plutôt que Macdonald.) Source : Bibliothèque et Archives Canada.

John A. Macdonald devient membre en règle du barreau

7 février 1836

Deux semaines après son 21e anniversaire, John A. brave les conditions hivernales et se rend jusqu'à Toronto en diligence pour passer l'examen du barreau. Le 7 février 1836, c'est un John A.

Vue en angle du bureau de douane de Kingston, montrant la façade et l'entrée principale, 1927. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

John A. défend un violeur

1837

En tant que jeune avocat, John A. s'occupe de plusieurs cas criminels marquants.

Sir Alexander Campbell. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Alexander Campbell devient le second stagiaire en droit de John A.

1839

En 1839, Alexander Campbell devient le deuxième stagiaire en droit (après Oliver Mowat) de John A. Macdonald. Quatre ans plus tard, John A. en fait son associé.

Sir John A. Macdonald vers 1842 ou 1843. Artiste inconnu. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Procès Brandt

1839

À l'automne 1839, John A. défend Abraham Brandt, un Mohawk, accusé d’assassinat dans le tabassage brutal et la mort d’un compatriote mohawk, John Marrikell. John A.

Henry Smith junior. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Henry Smith junior

1840-1850

Henry Smith junior est un immigrant venu d'Angleterre de trois ans l'aîné de John A. Macdonald.

Étudiants avec un véhicule de fabrication artisanale, Université Queen's, Kingston (Ontario) vers 1916, par Clifford M. Johnston. Source : Bibliothèque et Archives Canada.

Université Queen's

16 octobre 1841 - aujourd'hui

Sir John A. Macdonald a assisté et participé aux premières réunions tenues à Kingston qui ont mené à la fondation de l'Université Queen's.

Fin de l'association entre Alexander Campbell et John A.

1848

Près d'une décennie après s'être associé à John A. Macdonald dans l’exercice du droit, Alexander Campbell met fin au partenariat.

Empire Vie (anciennement la Commercial Bank), 259, rue King Est, Kingston (Ontario). Source : Ville du Kingston.

Situation financière de John A.

1864-1869

A.J. Macdonell, l’associé de longue date de John A. dans l'exercice du droit, meurt en 1864 et, peu de temps après, on découvre que le cabinet d’avocats est insolvable.